Contexte international

L’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré 2010 Année internationale de la biodiversité. Cette décision n’est pas fortuite. En effet, les parties à la Convention sur la diversité biologique, dont la Suisse, se sont fixé d’ici 2010 des objectifs ambitieux.

La Convention sur la diversité biologique

Lors du sommet des Nations Unies à Rio en 1992, les dirigeants mondiaux se sont réunis pour une conférence sur l’environnement et le développement. Parmi les accords signés à l’issue de cette rencontre figure la Convention sur la diversité biologique Convention sur la diversité biologique, première du genre, à l’échelle mondiale, à être consacrée au maintien et à l’utilisation durable de la biodiversité. Cet accord a très vite bénéficié d’une large acceptation: il a été signé sur place par plus de 150 gouvernements et compte désormais plus de 180 états membres. Il est entré en vigueur le 29 décembre 1993.

La Convention a trois objectifs principaux:

  • conserver la diversité biologique;
  • utiliser la diversité biologique de façon durable;
  • partager les avantages de la diversité biologique de façon juste et équitable ( Access and Benefit Sharing).

Cet accord constitue l’un des jalons du droit international. En effet, c’est la première fois que la conservation de la diversité biologique est reconnue comme « une préoccupation commune à l’humanité » et comme un élément essentiel de l’évolution. La Convention est contraignante et les états signataires s’engagent de ce fait à appliquer ses dispositions. La Conférence des parties constitue l’organe décisionnel (Conference of Parties COP) et sa prochaine réunion aura lieu du 18 au 29 octobre 2010 à Nagoya.

2010 Objectif biodiversité et initiative Countdown 2010

Lors du Sommet mondial sur le développement durable à Johannesburg en 2002, les états présents se sont fixé pour objectif de fortement ralentir le déclin de la biodiversité, constatant que le rythme d’extinction des espèces s’accélère et que des milieux naturels disparaissent. Pour en savoir plus...

Les pays européens ont fait un pas de plus en s’engageant d’ici 2010 à stopper la dégradation de la biodiversité et non pas seulement à la réduire. L’initiative Countdown 2010, lancée par l’Union internationale pour la conservation de la nature IUCN avec la participation de gouvernements, d’autorités, d’ONG et du secteur privé, veille au respect de cet engagement.

2010 Année internationale de la biodiversité

Profondément préoccupée par les incidences sociales, économiques, écologiques et culturelles de l’appauvrissement de la diversité biologique, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé en décembre 2006 de déclarer 2010 Année internationale de la biodiversité dans l’espoir de voir les états et les autres acteurs de la communauté internationale mettre cet événement à profit pour sensibiliser la société à l’importance de la biodiversité et entreprendre des actions au niveau local, régional et international. Ces activités sont coordonnées par le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique, à Montréal, au Canada.

début de la page